Newsletter #12

Newsletter
Le 28 février seront connus les chiffres 2016 du marché de la musique en France. L’on sait déjà qu’il est – enfin – redevenu positif et que le streaming (qui favorise largement le back-catalogue comme l’affirme Pascal Nègre lui-même) a continué sa progression. Toujours spectaculaire ?De son côté, le disque physique reste encore et toujours majoritaire (car on imagine que si le numérique l’avait devancé, on en aurait entendu parler). À la question « Croyez-vous à la disparition du support physique ? (Samedi dernier dans Libération -journal qui a longtemps porté en une le célèbre « Le CD est décédé »), Vincent Frèrebeau, patron heureux du label Tôt ou Tard et président de l’Upfi, répond, lapidaire : « Je n’ai aucune certitude, surtout quand on voit ce qui se passe avec le vinyle ». La Felin ne dit pas autre chose depuis sa création en 2009.Pour les esthétiques diverses et renouvelées que défendent sans relâche nos labels, le disque physique reste un des piliers de nos économies fragiles… et il faut continuer à l’expliquer et à le dire ! Aussi, la Felin se bat pour qu’il soit pris en compte dans les commentaires, analyses, politiques et réflexions qui concernent cette filière. Les distributeurs et les disquaires, les chaines également restent absolument indispensables à la survie de nos labels et toute atteinte à l’équilibre nécessaire actuel doit être combattu. Sous peine que les efforts tant des pouvoirs publics que des partenaires sociaux ou des sociétés civiles ne servent à rien.

Philippe Couderc (Président de la FELIN)
Les fédérations membres de la FELIN : Le RIM (Nouvelle-Aquitaine), GRAND BUREAU (Auvergne, Rhone Alpes), Le PAM (Paca), CD1D (France), FEDELAB (Alsace), APEM LR & FLIM (Occitanie), FEPPAL (Pays de Loire), LA MINE (Hauts-de-France), LA FLIPPE (Est), PIAF (Ile de France)

AIDE A L’INNOVATION ET A LA TRANSITION NUMERIQUE DE LA MUSIQUE ENREGISTRÉE
Lancé à l’automne 2016, ce nouveau dispositif a permis au Ministère de la Culture (DGMIC) de soutenir 43 structures du secteur (producteurs phonographiques, distributeurs, plateformes de musique en ligne, intermédiaires techniques) pour un montant cumulé de plus de 1,3 million d’euros.Reconduit en 2017, son objectif reste l’accompagnement des PME et TPE du secteur de la production phonographique indépendante dans l’adaptation de leur outil productif aux nouveaux usages numériques et aux nouvelles conditions de marché.

Deux commissions d’attribution sont programmées en 2017 :
> Prochain dépôt des dossiers le 24 mars pour une commission le 24 avril.
> Puis le 15 septembre pour une commission le 16 octobre.

Toutes les informations ici


MIDEM – 6-9 JUIN 2017
L’accréditation à moitié prix jusqu’au 28 février (soit 197€HT) sous réserve d’affiliation SCPP/SPPF.1. Connectez vous à : https://register.midem.com.
La réduction de 40% est automatiquement appliquée dès lors que vous êtes identifiés comme étant membre SCPP/SPPF.
2. Entrez le code : MIDEMFRANCE à l’étape 5 (paiement) pour bénéficier des 10% de réduction supplémentaire.

Ensuite, pour une durée ilimitée, la SPPF/SCPP prennent en charge 40% du prix de l’accréditation (soit une entrée à 237€HT).
Contactez leticia.godinho@reedmidem.com au 01 79 71 97 17 pour toute question.


LE FAIR – APPEL A CANDIDATURES
Ce dispositif de soutien au démarrage de carrière et de professionnalisation en musiques actuelles, vous invite à déposer les dossiers de candidatures d’ici le 31 mars.Toutes les informations et les critères sur le site lefair.org.

FUSION DES RÉSEAUX EN RÉGIONS
Trois nouveaux regroupements des métiers de la musique ont vu le jour début 2017, ils valorisent l’importance de la musique enregistrée aux cotés du spectacle vivant. Ils intègrent la FELIN pour continuer à défendre les producteurs indépendants.Grand Bureau (Auvergne-Rhône-Alpes) : FEPPRA, GRADA, GRAL et Tagada Tsoin Tsoin.

Le RIM (Nouvelle-Aquitaine) : FEPPIA, PRMA, RAMA et acteurs indépendants en Limousin.

Le PAM en région Paca et Corse : Phonopaca et Réseau TRëMA.


EXONÉRATION CFE DES DISQUAIRES
Vous avez jusqu’au 28 février 2017 pour demander l’exhonération de votre CFE, attention le document CERFA n’est pas à jour, voici la marche à suivre :- Télécharger et remplir le document CERFA n°1447-C-SD
– L’accompagner d’une lettre qui précise que la loi du 29.12.16 n°1464M institue une exhonération de CFE pour votre activité et demander si vous pouvez en bénéficier (elle est facultative, au bon vouloir de la mairie).

En 2017 l’équipe de la FELIN se renforce : Céline Lepage, Chargée de Mission vient rejoindre Maud Gari, Déléguée Générale.Nos profils complets à lire sur le site de la FELIN.