Alice CARON


Alice Caron est productrice audiovisuelle.

Après des études de droit à Assas, elle commence sa carrière dans l’industrie musicale comme attachée de presse chez Naive puis devient chef de produit sur les labels distribués à l'international de Naïve. En 2005 elle monte sa société de management Au Pays des Merveilles. Sa première artiste est son amie d’enfance Emilie Simon qu’elle manage pour ses trois premiers albums qui gagnent trois victoires de la musique. Emilie Simon signe également la bande originale de La Marche de l’Empereur (Oscar du Meilleur Long-Métrage Documentaire). Elle signera ensuite Bensé et Béatrice Ardisson ainsi que des missions de management pour Tété et Marina. Par ailleurs elle a signé les Fatals Picards en édition avant leur passage à l’Eurovision, produit les disques de Babet, violoniste de Dionysos, co-produit le disque de Claire Diterzi qui sort en 2015 ainsi que celui de Barbara Carlotti qui sort en mars 2018. Elle gère également le label des Gush : Siblings. En travaillant sur l’image des artistes qu’elle manage elle se prend de passion pour l’image et monte sa société de production audiovisuelle Les Films de Morphée qui produit clips, documentaires, court-métrages et EPK. Elle s’investit dans le Music Manager Forum France depuis plus de 10 ans.

Je participe au programme MEWEM en tant que mentore parce que je trouve que les femmes dans l’industrie musicale sont largement sous représentées.

Le conseil que je souhaite donner à la nouvelle génération d’entrepreneuses de la musique : Osez !

L’enjeu ou l’opportunité la plus importante selon moi dans l’industrie musicale en ce moment, qu’il y est plus de femmes directrices artistique, DG de labels ou autres postes à responsabilité traditionnellement trusté par des hommes.

JULIETTE METZ


 

Juliette Metz a débuté dans l’édition musicale en 1988 chez MINO MUSIC, les éditions de RENAUD alors dirigées par David Séchan. Elle participe à la création  des Éditions ENCORE MERCI en 1995 dont elle devient associée et directrice du copyright.
Juliette Metz a été Présidente de l’ULM (Union des Librairies Musicales) de 2009 à 2014, et en est aujourd'hui la Vice-Présidente. À l'initiative du PMC au sein de l'ICMP (Production Music Committee) qu’elle préside depuis sa création, elle a également participé à la création d'AMPLI (Alliance de la Musique pour l'Image) qui regroupe à ce jour l'UCMF (Union des Compositeurs de Musique de Films), le SPSP (Syndicat des Producteurs de Son pour la Publicité) et l'ULM.
Après son élection au Conseil d'Administration de la CSDEM en juin 2012, elle en devient la Vice-Secrétaire puis la Secrétaire de 2014 à 2016; et a été désignée la présidente en 2016. Elle a signé, à ce titre, le code des usages et des bonnes pratiques de l’édition des œuvres musicales.
Elle représente la CSDEM à la SACEM dans plusieurs groupes de travail, au FCM dont elle est la vice-présidente, au Bureau export, à la SEAM et au Hall de la Chanson en tant qu’administratrice.
Juliette Metz allie la compréhension des intérêts particuliers des différents acteurs de l'édition musicale à un goût prononcé du collectif et de la conciliation.

Je participe au programme MEWEM en tant que mentore parce que j’aime transmettre, manager, partager, échanger, rencontrer. Toutes ces interactions sont extrêmement enrichissantes et inspirantes pour mon métier et ma vie de tous les jours !

Le conseil que je souhaite donner à la nouvelle génération d’entrepreneuses de la musique : réseautez, ne perdez pas une occasion d’aller à la rencontre des autres, de l’industrie.

L’enjeu ou l’opportunité la plus importante selon moi dans l’industrie musicale en ce moment, en ces temps de dématérialisation, de réseaux sociaux connectés, d’intelligence artificielle, l’humain reste au centre de la création et de ses exploitations.