Editos & articles

FONPEPS : Soutien à l’emploi direct d’artistes

FONPEPS : Soutien à l’emploi direct d’artistes

Ce dispositif vise à favoriser l’emploi direct d’artistes pour des séances d’enregistrement en vue de la production d’un enregistrement phonographique. Une partie du salaire chargé versé aux artistes est ensuite remboursée a posteriori. Les acteurs éligibles sont les labels indépendants et les enregistrements de jazz ou de musique contemporaine.
Décret complet à consulter ici.

Structures concernées
.

Objet
Pré-requis
Montant de l'aide
Modalités de versement

 

Publié par Felin dans Actualités, Editos & articles, 0 commentaire
Le marché mondial de la musique indépendante en 2015

Le marché mondial de la musique indépendante en 2015

Le WIN vient de publier un rapport sur le poids économique de la musique indépendante dans le monde en 2015. Malgré la crise du disque, la vitalité de notre secteur est plutôt encourageante.

L’organisme WIN – Worldwide Independant Network, créé en 2006, représente les labels indépendants dans le monde entier, défend leurs intérêts, et met en place des projets de mutualisation à grande échelle (comme MERLIN, l’agence de gestion de droits digitaux pour les indépendants).

Lors du MIDEM début juin 2016, il a présenté son étude sur le poids économique réel des indépendants de par le monde. Pourquoi réel ? Parce que jusqu’ici, la part de marché était calculée sur les disques distribués et non sur la propriété des droits. C’est une différence, sachant que beaucoup de labels indés sont distribués par des majors !

En préambule, WIN a insisté sur l’importance du tissu indépendant : là où les majors doivent observer un agenda précis, avec des objectifs donnés, les artistes signant chez un label indépendant ont une plus grande liberté pour exprimer leur propre vision de la musique, et pour prendre leur temps. Bien sûr, cela implique que les indés ont moins de place sur marché, envahit par les opérations marketing des plus gros. Pour autant, et c’est ce qui est fascinant, les indés représentent une valeur plus importante que prévue (presque 38%) dû à la nouvelle capacité qu’ont les artistes de créer leur propre fanbase, et à celle de leurs producteurs de nouer des partenariats à l’international.
Revigorant, non ?

Les chiffres à retenir :
Chiffre d’affaires total mondial = 5,6 milliards de $
Part de marché mondiale = 37,6 %
Chiffre d’affaires physique mondial = 2,6 milliards de $
Chiffre d’affaires streaming mondial = 1,1 milliards de $
Labels utilisant une distribution par une major = 52 %
Années d’existence moyenne du label = 19 ans
Nombre d’artistes au catalogue en moyenne = 40
Chiffre d’affaire généré à l’étranger par label = 37 %

Cependant, l’étude révèle des différences importantes en fonction des pays.
Là où, en France, la part de marché des indépendants est de 31 %, en Finlande ils n’ont que 16 % alors qu’au Japon, ils explosent le score avec 64 % !
Concernant les revenus issus du physique vs. streaming, la part de marché des indés est de 12 % en Finlande pour le physique et 20 % pour le streaming ; 22 % en France pour le physique et 35 % pour le streaming (pas de données pour le Japon).

Capture d’écran 2016-06-21 à 12.25.03

Capture d’écran 2016-06-21 à 12.25.25

En conclusion, le fonctionnement économique de l’industrie musicale semble donner un poids conséquent aux majors : la concentration des plus grands groupes, leur présence dans les médias, le capital qu’ils achètent dans les plateformes de streaming, etc etc.
Pour autant, les labels indés réussissent à tirer leur épingle du jeu sur plusieurs plans : moins rigides et plus libres, ils innovent, fidélisent leurs fans et donc les artistes, internationalisent plus facilement leur marketing et donc leur visibilité, maîtrisent de mieux en mieux leurs droits sur internet.
Néanmoins, même si le streaming semble plus profiter aux indés qu’au majors, étant plus important sur certaines esthétiques de niche, le rapport met en garde sur la transition nécessaire qu’il faudra pour gagner cette nouvelle économie, qui ne concernera pas tous les labels.

Le rapport à lire en anglais sur le site de Win.

Publié par Felin dans Editos & articles, 0 commentaire
Attaques de Paris : la musique comme réponse

Attaques de Paris : la musique comme réponse

La FELIN s’associe à tous les communiqués, les messages, les déclarations condamnant les actes criminels et le primitivisme qui ont touché selon un hasard, vaguement calculé mais macabre, les êtres joyeux, amateurs de musique et de la vie dans les rues de la capitale vendredi dernier. Qu’ils soient professionnels de la musique, mélomane ou épicurien, nous rendons hommage à ceux qui ont disparus pour cette cause creuse. Quant aux barbares, qu’ils aillent écouter de la musique, n’importe laquelle tant qu’elle leur adoucira les mœurs et les cœurs.

Publié par Felin dans Editos & articles, 0 commentaire
C’est la rentrée !

C’est la rentrée !

Bonjour,

En cette rentrée 2015, la Fédération nationale des labels indépendants tourne à plein régime. Avec l’arrivée d’une coordinatrice au mois de mars, l’appui des fédérations régionales et nationale, et des labels membres qui composent son conseil d’administration, nous continuons à confirmer plus que jamais l’importance que représente cette multitude de labels indépendants français, qu’ils soient TPE ou associations, dans tout l’écosystème musical. Essentielle porte d’entrée du développement artistique et révélateurs du foisonnement créatif de la musique, ils sont depuis trop longtemps secoués par les remous de la crise du secteur sans être épaulés, comme peuvent l’être d’autres acteurs.

Et c’est aussi à nous, révélateurs de talents, passionnés, de faire bouger les lignes et construire l’avenir de nos métiers, par de nouvelles pratiques, une veille des enjeux à venir, des actions mutualisées, une revalorisation de nos métiers, etc.

C’est pourquoi la FELIN agit sur les sujets les plus brûlants et les plus complexes du moment : la maîtrise des métadonnées, l’adaptation d’une convention collective aujourd’hui excluante pour les petits labels, la formation sur les dispositifs d’aide existants et une co-construction vers de nouveaux soutiens, la valorisation de circuits de distribution alternatifs et le dialogue permanent et essentiel avec nos interlocuteurs et partenaires pour converger vers des positions communes.

La FELIN est à ce titre auditionnée par Marc Schwartz pour la mission qu’il mène en ce moment dans le cadre de la Loi création, autour du partage de la valeur de la musique sur le net.

N’hésitez pas à naviguer dans ce tout nouveau site, vous pourrez y approfondir les sujets traités par la FELIN, y prendre connaissance des fiches pratiques traitant des métiers de l’industrie musicale, parcourir nos différentes ressources….
De nouvelles informations à venir prochainement !

Et surtout, n’oubliez pas : chaque label indépendant est le bienvenu pour adhérer à la fédération.

Les petits ruisseaux font les grandes rivières !

Bonne rentrée à tous.

L’équipe de la FELIN.

Publié par Felin dans Actualités, Editos & articles, 0 commentaire