Points de vue de professionnels

Retrouvez ici notre saga d’interviews de labels indés ayant roulé leur bosse : ils vous livrent quelques trucs & astuces sur leur métier et leur vision de l’industrie musicale.

LABEL EXPÉRIENCE #4 Etienne Bouzy – Highlife Recordings

LABEL EXPÉRIENCE #4 Etienne Bouzy – Highlife Recordings

1. Comment s’est créé ton label, dans une industrie musicale en bouleversement ?

Mon label de production et d’édition est née lors de mes vacances en Thaïlande devant une plage idyllique sur la terrasse d’un bungalow resort qui s’appelait Highlife. A mon retour, lors des Rencontres Trans Musicales de Rennes en 2011, le directeur de La Cartonnerie de Reims, à cette époque Gérald Chabaud, m’a offert son soutien et proposer d’intégrer la pépinière d’entreprise culturelle qu’il était alors en train d’impulser pour le développement d'acteurs culturels locaux sur le territoire de la Marne. A ce moment la, je ne prêtais pas attention aux bouleversements de cette industrie. La musique que nous produisons étant une musique dite «de niche», sur le marché français, celle-ci passe inaperçue ou presque (hélas). L’impacte des changements dus à la crise de l’industrie du disque n’a pas conditionné de stratégie particulière pour la structuration de notre label. Naturellement, celui-ci est ancré dans l’air du digital, avec un public qui écoute, achète et consomme la musique de façon digitale. Notre façon de nous structurer, produire, communiquer et vendre en est de même. Néanmoins, nous prêtons sans cesse attention à l’évolution de notre secteur et nous prévoyons une nouvelle transition numérique en ce moment même au sein de notre label.

Read More

Publié par Felin dans Points de vue de professionnels
LABEL EXPÉRIENCE #5 Gautier et Mathieu – Délicieuse Musique

LABEL EXPÉRIENCE #5 Gautier et Mathieu – Délicieuse Musique

GAUTIER et MATHIEU - DÉLICIEUSE MUSIQUE

1. Comment s’est créé votre label, dans une industrie musicale en bouleversement ?

Le label a été crée dans le prolongement de notre activité de webmagazine.
À force d'avoir la tête dans les nouveautés, l'idée d'accompagner des artistes pour aller plus loin qu'une publication sur nos réseaux a émergé.
C'est avec cette culture web, qui fait notre force aujourd'hui, que nous nous sommes lancés dans l'aventure, sans rien connaître aux circuits de promotion presse et radio qui sont verrouillés par quelques institutions et personnes influentes et qui obéissent à des règles bien précises.

Read More

Publié par Felin dans Non classé, Points de vue de professionnels
LABEL EXPÉRIENCE #3 Charlotte – Her Majesty’s Ship

LABEL EXPÉRIENCE #3 Charlotte – Her Majesty’s Ship

CHARLOTTE DECROIX - HER MAJESTY'S SHIP

1. Comment s’est créé ton label, dans une industrie musicale en bouleversement ?

J'ai créé le label avec l'artiste David Shaw en janvier 2012, dans le but de sortir son premier album - So It Goes. La production était quasiment finie, tout avait été fait avec les moyens du bord à l'époque, et on a vite compris qu'il faudrait se débrouiller seul pour la suite. Finalement HMS s'est créé sur un coup de tête, par passion, et puis l'identité s'est développée au fil des rencontres provoquées par ce premier disque. J'aime bien penser que les choses n'arrivent pas par hasard, surtout dans les moments un peu compliqués.
L'industrie musicale était déjà sinistrée mais je n'y connaissais rien donc je n'ai pas eu peur de foncer. Et depuis, les choses ont beaucoup évolué encore (avec le développement fulgurant du streaming entre autres, le retour en grâce du vinyle), plutôt positivement d'ailleurs. Les habitudes changent, mais la (bonne) musique reste. Heureusement !

Read More

Publié par Felin dans Points de vue de professionnels
LABEL EXPÉRIENCE #2 Mathieu – Baco Records

LABEL EXPÉRIENCE #2 Mathieu – Baco Records

MATHIEU DASSIEU - BACO RECORDS

1. Comment s’est créé ton label, dans une industrie musicale en bouleversement ?

Nous avons monté Baco Records après une expérience difficile, pour Danakil, au sein de notre premier label. L'envie de rester indépendant et autonome nous a clairement donné la voie. Le "bouleversement" de l'industrie musicale fut aussi un point majeur dans notre décision de monter Baco Records. Comme les disques ne se vendent plus, il fallait bien trouver un modèle économique qui permette au projet et au groupe de survivre. Il fallait donc qu'on soit à même de maitriser toute la chaine de production. Quelques années plus tard, nous sommes parvenus à gérer l'ensemble des maillons: Tour/Edition/Distribution/Enregistrement.

Read More

Publié par Felin dans Non classé, Points de vue de professionnels