Mission « création et internet » Zelnik : quel rapport ?

Si quelques préconisations demeurent intéressantes (TVA à 5,5% pour la musique, refus de la licence globale), la FÉLIN (Fédération Nationale des Labels Indépendants) juge le rapport de la mission “création et internet” remis par le président-directeur général de Naïve, président d’Impala Patrick Zelnik peu convaincant et manquant cruellement d’ambitions.
Si l’accès pour les plates-formes à tous les catalogues, à égale condition est une bonne chose, la Carte Musique ressemble plus à une compensation pour les producteurs les plus importants en vue de l’abandon de leur position dominante. Nos labels, découvreurs de talents, véritables piliers de la diversité musicale n’en profiteront pas. C’est de plus mettre encore plus sous perfusion, aux frais du contribuable, les producteurs. L’élargissement du crédit d’Impôt sera en outre peu efficient car  la majorité de nos labels n’en bénéficient pas en raison du non respect des critères de la langue française.
Aucune mesure ne va à l’encontre de la dévalorisation de la musique à laquelle participent notamment les sites de streaming. Il est de même paradoxal d’insister pour que l’industrie du livre garde la maîtrise de son prix de vente quand l’industrie du disque l’a abandonnée. Aucune mesure n’a été prise pour rétablir un lien  de confiance entre les producteurs, les artistes et le public.
La FÉLIN demande une ouverture des débats plus large et consistante sur le sujet du disque physique, abandonné par tous alors qu’il représente encore 80% du marché ; c’est un non-sens économique et stratégique. En conclusion, le rapport Zelnik compile des mesurettes avec effet d’annonces,comme le prouve également la taxe Google difficilement applicable, la Mission Zelnik est un bel acte manqué. La FÉLIN appelle à une véritable concertation de l’ensemble des producteurs, autour de tous les sujets, sans exclusive. Il en va de la diversité musicale représentée par des centaines de producteurs passionnés, produisant des milliers de jeunes talents chaque année.